Visite du site Doniambo de la Société Le Nickel (SLN).

Les étapes de la visite :

1. L’accueil

Dès notre arrivée sur le site de Doniambo, Mr. Dufour nous a pris en charge et nous a amenés dans une salle d’accueil. Ce retraité de la SLN nous a présenté l’entreprise et ses différents objectifs.

La société le nickel souhaite consolider sa place parmi les acteurs majeurs de l’industrie du nickel par la mobilisation de l’ensemble de ses équipes ; en répondant aux attentes de ses clients, de ses actionnaires, de son personnel tout en préservant l’environnement.

Ensuite, un film nous a été proposé, expliquant la découverte de la garniérite (nickel) en 1884 par Monsieur Jules Garnier.

Ce film nous a aussi montré les 4 grandes mines de la SLN (Thio, Poum, Opoué et Kouaoua)et d’autres mines secondaires sur tout le territoire. Puis le traitement du minerai qui est fait soit à Nouméa (Doniambo) ou au Japon. L’usine de Nouméa possède 3 grands fours qui sont à la pointe de la technologie pour traiter le nickel et ensuite l’exporter.
La SLN, toujours soucieuse de protéger l’environnement, recycle ses huiles, la ferraille et réhabilite les anciennes mines.
L’entreprise compte actuellement 2200 employés et 230 emplois différents.

2. Visite du sentier du maquis minier

Après la diffusion du film, nous avons enfilé les équipements de protection (casque avec lunettes, gants en plastique, masque anti-poussière, charlotte) et nous sommes allés au sentier du maquis minier «  Bernard PELLETIER ».
Ce sentier héberge la flore de notre pays et on y trouve environ 40 espèces de plantes endémiques et pionnières. Cette colline qui a été créée en 1990, a été baptisée du nom de son créateur Bernard Pelletier, expert géologue et environnement à la SLN pendant 37 années.

Nous avons emprunté ce sentier où une sélection des plantes endémiques de la Nouvelle-Calédonie sont exposées. Une signalétique a été mise en place, donnant aux visiteurs des informations sur la nature de ces plantes.

3. Visite de l’usine de Doniambo
Ensuite nous sommes montés dans un bus qui nous a amenés aux portes de l’usine. Nous avons pu visiter la salle de contrôle, les fours et le pré-séchage. En raison des mesures de sécurité, nous n’avons pas été autorisés à prendre des photos.

Nous remercions chaleureusement la Société Le Nickel ainsi que les personnes qui nous ont reçus sur site pour leur accueil et nous vous invitons à consulter leur site officiel en cliquant sur le lien ci-dessous :
http://www.sln.nc

info portfolio

Mise à jour :
26 mai 2015

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter