Mariotti se met à la mode de Maré pendant quatre jours.

Le collège Mariotti et celui de Tadine ont commencé un échange scolaire dans le cadre du projet éducatif de la Nouvelle-Calédonie. Au programme, notamment, des visites des deux établissements.

« Nous jouons le deuxième chapitre de cet échange entre des classes de sixième des collèges de Tadine et Mariotti, a déclaré Francis Modéran, principal de établissement, lundi après-midi. En juin, vingt-cinq élèves se sont rendus à Maré et, depuis vendredi dernier et pendant quatre jours, nous avons reçu les quarante correspondants maréens. ››
Des mots prononcés lors de la cérémonie de départ, au collège Mariotti. Enchanté par cet échange, Francis Modéran poursuit cette initiative mise en place par son prédécesseur. « On démarre cette année par un échange, puis on va réfléchir à la suite à donner. Ce projet s ’inscrit dans la durée, il devra se concrétiser sous la forme d’un partenariat ou d’une convention, complète Francis Modéran, car il répond aux enseignements fondamentaux de la culture kanak prônée par le projet éducatif de Nouvelle-Calédonie. >>
Le principal pense également à l’ouverture d’un groupe de langue kanak à la rentrée
prochaine, une option facultative à partir de la 5ème.

LASER GAME, PIQUE-NIQUE ET COUTUME
Lundi après-midi sonne l’heure du retour, le moment des au revoir, après un accueil En grande pompe le vendredi précédent, avec cérémonie, visite du collège, après-
midi récréatif et découverte du laser game puis, le samedi, un pique-nique géant au parc Brunelet.
<>, estime Philippe Kauffmann, principal du collège de Tadine et ancien enseignant Mariottí. << Par ce geste coutumier de départ, on souhaite asseoir le respect de cette coutume qui est très présente à Maré, et marquer la richesse de ce partage et de cet acte d’amitié réciproque >>, commente Francis Modéran.
À la suite des élèves de Mariotti, qui ont vécu en tribu au mois de juin, c’était au tour des correspondants rnaréens de loger dans une famille d’accueil et de découvrir
les attractions de la ville. << ] ’ai fait un tour en bateau sur une bouée tractée, raconte Nidoish, et les petits-déjeuners sont différents aussi. ››
Samuel est enthousiaste. << Moi,j ’ai fait de l’escalade pour la première fois avec mon correspondant Raphaël. >> Quant à Billy, il s’est étonné << d ’avoir une maison à étages où il fallait un code pour entrer >>.

(article extrait des Nouvelles Calédoniennes, auteur : K. P.)

info portfolio

Mise à jour :
16 novembre 2017

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter