Les impressions de nos élèves sur l’exposition de M. David Becker.

Cette exposition montre des hommes qui vivent en harmonie avec la nature et les animaux. Ils font des activités comme la chasse, la danse ou la cuisine (lap-lap). On voit des cases des personnes et des animaux. Ces personnes savant se satisfaire de ce qu’elles ont. Ils arrivent à s’adapter à leur environnement, à se débrouiller. Les anciens content des histoires et des récits qui transmettent la sagesse et les techniques. Je pense qu’ils ont une vie qui doit être parfois difficile mais ils voient beaucoup de choses de la nature. J’aime cette exposition car elle montre à quel point l’homme peut être proche de la nature. Cette exposition montre également qu’il existe différentes « vie » avec différentes manières de vivre. Ce sont des photos du Vanuatu. J’y suis déjà allée et j’ai vu moi-même toutes ces belles choses.
Saskia 405
L’exposition de David Becker montre son attention et son amour pour la culture du Vanuatu. Ses photos montrent le bonheur des gens qui partagent cette culture fondée sur le partage. On y voit comment ils vivent sans la technologie, sans la pollution. Pour moi, ce doit être une vie magique. On comprend qu’on n’a pas forcément besoin de beaucoup de choses pour vivre et être heureux.
Pierre 404
Cette exposition montrait principalement la culture et les habitants de l’île de Tana au Vanuatu. Il veut vraisemblablement nous prouver que les habitants vivent simplement et n’ont pas besoin des technologies dont nous abusons. Ils ne connaissent pas la pollution, vivent sans produits « usinés » et sont très heureux comme ça. Il y a une égalité entre les gens mais il ya quand même des différences entre les tâches, les femmes font la cuisine et du tressage et les hommes chassent et cueillent…
Erwan 404
David Becker, le photographe, nous a fait partager ses pensées au travers de ses photographies du Vanuatu, plus précisément de Tana. Le titre de son exposition est « Partageons nos racines ». Le sujet est le partage et la paix. En effet, les habitants de Tana partagent, personne n’est riche, personne n’est pauvre, ils sont sur un pied d’égalité, tout le monde au même niveau. C’est ce qui est parfaitement représenté sur ces photos. On peut y voir un lien très fort entre les habitants et la nature. David Becker a répondu à nos questions, ce qui m’a permis d’apprendre que : ils y parlent 5 langues et 5 dialectes différents, que les conflits sont très rapidement réglés car il ne cherche pas un fautif mais une solution. J’ai beaucoup apprécié ce moment, David Becker a réussi à nous transmettre sa passion pour cette île et ses habitants, vivre en paix avec la nature et partager…
Iris 404

David Becker nous a transportés dans son monde. Il nous a raconté tout ce qu’il savait de la culture du Vanuatu. Ces photos sont magnifiques et touchantes. L’île de Tana est belle et nous avons appris plein de choses sur leur culture et leur style de vie. C’est touchant car ils sont « pauvres », ils n’ont pas d’ordinateurs, de téléphones, etc.… mais ils ne s’en plaignent pas et gardent le sourire. Ils sont heureux et contents comme ils sont.
Noa 404
Cette exposition parle du partage au Vanuatu. Au Vanuatu, tout le monde partage. Le titre de l’exposition est « partageons nos racines ». Le photographe, David Becker, nous a dit qu’au Vanuatu, personne n’est pauvre, personne n’est riche, tout le monde est pareil. Les habitants de Tana vivent en harmonie avec la nature. J’ai adoré cette exposition, David Becker était très gentil, il nous a fait goûter des gâteaux et nous avons tout partagé. En plus, les photos étaient très belles, ma préférée est « l’arbre ancestral » qui représente un arbre géant et toutes les personnes du village. Ils se contentent de peu et ont toujours le sourire.
Diego 404
Je pense que l’exposition est une leçon de vie et qu’elle montre que l’argent ne fait pas le bonheur. Au lieu de vouloir toujours plus, il faut partager. Le partage chez eux est quelque chose de normal. C’est intéressant de voir d’autres cultures. Pour eux la pauvreté c’est de ne pas être généreux alors que pour nous c’est de ne pas avoir d’argent. Ils ne sont dépendants de rien et nous sommes dépendants de l’argent.
Romane 603
Nous avons rencontré un photographe qui nous a parlé du Vanuatu et plus précisément de Tana. Il nous a expliqué le mode de vie et la culture de ces habitants. Nous avons mangé ensemble un gâteau en pensant au partage. Au Vanuatu, les habitants partagent tout. Ils n’ont pas besoin d’argent pour vivre, ils cultivent pour manger et partagent. Le photographe nous a montré les clichés qu’il a pris et nous avons vu les habitants du village de Tana, les paysages et les habitations. J’ai beaucoup apprécié ce moment.
Valentine 603
Pendant cette exposition, j’ai vu qu’il y a une énorme différence entre les habitants de Tana et nous. Nous, nous sommes tout le temps séparés, plutôt tout seul, sans cesse, alors qu’au Vanuatu les habitants sont avec les familles en permanence, prêts à partager des objets, des choses… Ils mangent par leurs propres moyens, ils ne sont pas riches, pas pauvres, ni entre les deux : ils sont prêts à tout partager.
Amaury 603
David Becker nous a transportés dans son monde. Il nous a raconté tout ce qu’il savait du Vanuatu. Ses photos étaient magnifiques et parfois touchantes. L’île de Tana est très belle. On a appris plein de choses sur leur style de vie, sur leur culture. C’est touchant car ils sont »pauvres » : ils n’ont pas de téléphones, d’ordinateurs... Mais ils ne s’en plaignent pas et gardent le sourire. Ils sont bien comme ils sont.
Noa 404
Le thème de cette exposition est la vie dans un village du Vanuatu, les habitants et leurs occupations. Nous découvrons que les habitants n’ont pratiquement rien et qu’ils sont quand même heureux. Ils n’ont pas de chaises, ils s’assoient sur des cailloux, les enfants n’ont pas de livres de géographie mais ils étudient quand même avec des cartes faites avec des bouts de bois et de la terre…
Eliott 405
Le thème de l’exposition est la vie dans un village du Vanuatu. Elle montre leur quotidien : la chasse, la vie en communauté… Je pense que David Becker a voulu montrer que tout le monde peut être heureux avec un peu de rien car sur chaque photo on voit une touche de bonheur, soit par un sourire, une rigolade, une danse et la présence des animaux de compagnie. Ces gens là n’ont rien mais rien que par leur joie de vivre, ils ont tout ce dont on peut rêver : le bonheur.
Jade 405

Mise à jour :
3 octobre 2017

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter