Intervention CIE sur la réglementation de la pêche - option sciences

Le lundi 22 Mai, une intervenante du CIE est venue nous expliquer et nous donner quelques informations sur la réglementation de la pêche en bateau.
Nous avons commencé par une activité sur la reconnaissance de différentes espèces de poissons.
Pendant ce temps, l’intervenante du CIE a installé un filet de pêche. Sur celui-ci, elle a placé des animaux marins imprimés (des poissons : napoléon, perroquet, mulet, picot / des bénitiers / des crabes / une tortue / des langoustes / des huitres / des toutoutes ... ) de différentes tailles et masses.
Nous avons ensuite fait deux groupes et sommes allés sur le filet ramasser les animaux marins. Nous les avons triés sur des nattes.
Puis nous sommes allés sur la natte de l’autre groupe et nous devions leur dire ce qui était interdit de pêcher et leur donner des amendes s’ils n’avaient pas respecté la réglementation.
Quelques exemples des amendes ou poursuites encourues

  • Pêcher des poissons protégés ou réglementés peut coûter de multiples amendes et années de prison.
    Ex : pêcher plus de deux bénitiers par navires peut vous coûter 2 684 000 frs
  • Matériel interdit : pioche ; barre à mines ; explosifs ; toute substance susceptible d’endormir, de paralyser ou détruire les animaux marins.
    Sanctions : une amende de 2 684 000 frs
  • Pêche au filet : est interdite la pêche au filet avec des filets de plus de 50 mètres de longueur ; dans les estuaires sauf éperviers ; dans les bras de mer autour des îlots.
  • La pêche sous-marine : interdite la nuit ; en bouteille ; à moins de 50 mètres d’une réserve.
    Sanctions : 180 000 frs et confiscation du matériel.
  • Les écosystèmes protégés (destruction interdite) : les coraux ; les mangroves ; les herbiers.

info portfolio

Mise à jour :
28 juin 2017

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter