Visite de la station d’épuration de l’Anse Vata

Le jeudi 24 juillet nous sommes allés visiter la station d’épuration de l’Anse Vata pour comprendre son rôle et son fonctionnement.
En arrivant là bas, on nous a donné les consignes de sécurité : port du casque obligatoire, bien rester groupé et suivre le guide, attendre à l’extérieur des bâtiments pendant que la personne de la CDE vérifie avec son appareil l’absence d’un gaz mortel (H2S).
Puis nous avons commencé la visite.

Les eaux usées arrivent d’abord au poste de relèvement après être passées dans une grille (dont les barreaux sont espacés de 4 cm) qui récupère les plus gros déchets. Les pompes du poste de relèvement envoient les eaux au prétraitement.

En cas de fortes pluies, les eaux sont stockées dans un bassin tampon.

C’est au prétraitement que s’effectue le tamisage : les déchets supérieurs à 0,75 mm et les graisses sont retenus.

Les eaux arrivent ensuite dans le bassin d’aération. Les bactéries présentes dans les boues activées vont consommer la matière organique en présence de dioxygène.

Au niveau du clarificateur, il va y avoir séparation des boues et de l’eau épurée. Les boues vont se déposer au fond et être récupérées par raclage. Une grande partie des boues est renvoyée vers le bassin d’aération.


Après le clarificateur, les eaux passent aux rayons UV pour détruire les bactéries pathogènes.

Mise à jour :
2 décembre 2014

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter