Intervention de Paladalik pour le diagnostic du récif du platier Ricaudy

Florent, de l’association Paladlik, est venu le vendredi 16 mars au collège nous faire découvrir l’état de santé du récif de Ricaudy.

Après avoir découvert, à l’ile aux canards, la méthode de suivi de l’état de santé d’un récif, nous avons pu mettre en pratique cette méthode à partir de la vidéo que Florent a filmé sur le récif de Ricaudy.
Nous avons d’abord découvert les espèces de vertébrés et invertébrés présents au niveau du récif de Ricaudy :
- beaucoup de coraux, très dynamiques
- beaucoup d’espèces de poissons (les perroquets surtout des juvéniles, les picots, les chirurgiens et les poissons papillons) mais de petite taille et plutôt craintifs
- beaucoup d’étoiles de mer, oursins et holothuries ...
Depuis le fort épisode de blanchissement en 2016, il y a eu un renouvellement des coraux. On y remarque quelques perturbations comme la présence de déchets ou de fils de pêche.

Ensuite, à partir d’une deuxième vidéo, nous avons fait un petit exercice : le suivi des habitats récifaux à Ricaudy.
Le long du transect virtuel de 100 m placé sur le récif du platier Ricaudy nous avons noté grâce à des codes (RC, HCB, HCO, RB ...) ce qui était présent tous les 50 cm.
Nous avons ensuite calculé le pourcentage de corail vivant et l’avons comparé avec l’évolution du taux de corail vivant depuis 1997.
Nous avons aussi comparé la composition de l’habitat récifal, les caractéristiques du peuplement de poisson, d’invertébrés depuis 1997.

Enfin nous avons vu quelles sont les perturbations présentes (déchets, pêche et blanchissement en 2016).

Tout cela nous a permis de déterminer l’état de santé du récif Ricaudy qui est satisfaisant.

info portfolio

Mise à jour :
26 septembre 2018

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter